Tous Unis pour La Croix Valmer

Bravo pour ces plaques commémoratives dévoilées le 15 août dernier ; nos héros de 1944 le méritaient bien.
Toutefois, sous les photographies noir et blanc illustrant, pour la postérité, les moments forts de la libération et leurs acteurs, figurent Maire et adjoints de la précédente mandature, en Technicolor… S’il s’agit d’un « symbole », nous avons peine à le comprendre…
Une première en tout cas ! et qui n’a pas manqué de susciter de nombreux commentaires : osée pour certains, déplacée et de mauvais aloi pour d’autres…
En tout cas, une image insolite !
Un sujet qui a suscité interrogations diverses, émoi et provoqué un débat houleux à l’occasion de l’AG de l’ASSCV du 23 septembre de cette année et à laquelle notre maire était invité.
Aux questions légitimes qui lui ont été posées par une assistance inquiète des conséquences environnementales du projet (afflux des yachts dans la baie, rotations d’hélicoptères, atteintes à l’écosystème...), il n’a pu apporter des réponses claires et rassurantes. Et c’est dommage.
« Tout change dans cette station balnéaire habituée à une ambiance familiale » a pu souligner M. Berthelot dans son article « Les Folies hôtelières du patron de B.F.M. » de la revue Capital de novembre 2020… Certes.
S’il est incontestable qu’il fallait apporter remède à des installations hôtelières vieillissantes, il est tout aussi incontestable que notre Gigaro doit conserver son âme et rester notre perle aux portes du cap Lardier.
Nous gardons l’espoir que la raison l’emporte sur la « folie ».
En tout cas, sachez, Chers Croisiens, que nous y veillerons.

B. BRUNEL, C. BRUNETTO, M-F. CASADÉI, R. OLIVIER