Sécurité maximale en août

La nouvelle équipe de nageurs-sauveteurs a été accueillie ce jeudi 02 août 2018 au poste de secours de Gigaro. La voilà prête à surveiller sur les plages et en mer, sous l’oeil avisé de la police municipale.

Une organisation béton

Six nouveaux arrivés sur une équipe de 12 sont pris en charge dès 9h par le chef de poste de police municipale Patrick Iberti, l’adjoint municipal en charge de la sécurité René Carandante et le Directeur Général des Services Francis Cayol. Le 1er adjoint présente les tâches : tout d’abord "la sécurité en mer et sur le littoral avec un nouveau volet qu’est le terrorisme." Les plages sont en effet considérées comme zone rouge avec les lieux de culte, les écoles et les lieux de grand rassemblement. Ainsi, les policiers sont de nouveau armés, même ceux situés sur les plages, en supplément des soldats Sentinelle qui patrouillent dans le Var considéré comme 1er département touristique de France en été. Il poursuit avec le second volet : "l’accueil des touristes irréprochable car vous êtes l’une des premières portes d’entrée sur le village."

Ce mois de juillet 2018

Selon Patrick Iberti : "un mois relativement calme, un plan d’eau assez fréquenté, des infractions maritimes minimes, beaucoup d’actions de prévention environnementale pour sensibiliser à la posidonie et au risque incendie, des infractions à la pêche dont un plongeur qui exerçait la chasse sous-marine sur le sentier marin de Jovat avec fusil. Sur le plan secours, 2 évacuations pompiers ont été effectuées dont 1 hélitreuillage d’une dame de 87 ans en arrêt cardio-respiratoire. Massée par les nageurs-sauveteurs jusqu’à l’arrivée des pompiers et défibrillateur en aide, elle est repartie vivante à l’hôpital. C’était une belle action de sauvetage."

Les risques caniculaires sont conséquents cette semaine

Les recommandations de la police municipale sont donc de :
> ne pas rester longtemps au soleil et rentrer brutalement dans l’eau même si elle paraît chaude
> ne pas mélanger alcool et soleil et aller se baigner tout de suite après
> se baigner avec les personnes fragiles et enfants après 16h et rester dans les 3 zones de surveillance
> respecter les consignes des nageurs-sauveteurs et de la police municipale qui circulent sur les plages
> regarder la couleur des drapeaux qui flottent sur les plages
> ne pas hésiter à se rendre aux postes de secours demander des renseignements (ouverts de 10h30 à 18h30 ; appeler le 18 en dehors de ces heures).

Poste de secours du Débarquement : 04 94 79 66 03
Poste de secours Gigaro : 04 94 79 62 68