Réunion d’information Requalification urbaine rue Frédéric Mistral

Requalification urbaine

Vendredi 13 septembre 2019, une soixantaine de Croisiens en résidence principale ou secondaire, se sont réunis à l’Espace Diamant pour décider ensemble de l’avenir de la rue Frédéric Mistral et ses abords. « Ils sont de plus en plus nombreux. Certains habitent dans de nouvelles résidences, d’autres travaillent dans des structures adjacentes » introduit Bernard Jobert, Maire de La Croix Valmer. Et tous ont le désir d’améliorer les conditions de vie, de voirie (« car la circulation est de plus en plus dense »), et d’arriver à une sécurisation des cheminements aux abords des écoles. De plus, avec la réalisation du nouveau rond-point des Lyonnais à l’entrée nord, une nouvelle liaison est en cours de finition.
Le cabinet Agir en ville, représenté par Claire Poutaraud, orchestre la rencontre avec en première partie, l’énonciation de constats mettant en avant le besoin « de recoudre le lien entre ville et nature, dans un espace où la voirie occupe 70% du terrain. » Elle fournit des idées qui serviront de base à la seconde partie. Cette dernière s’est déroulée 30 minutes plus tard, en quatre tables de 15 personnes maximum se sont constituées pour que chaque participant puisse donner son idée sur la question. Cartes, dessins, feuilles, stylos, feutres et autocollants interfèrent pour poser les souhaits et intentions dont parmi eux on pouvait retenir : l’amélioration de la circulation, de la sécurité des enfants, des accès pour les personnes à mobilité réduite, le désir de création d’une piste cyclable protégée, la création et le renforcement paysagers, la création de places de stationnement voire de parking. Le Cabinet, lui, voit plus loin. Mais ne souhaitant pas imposer sa vision, il accompagne les différentes réflexions par l’écoute et la prise de note.

Il restituera prochainement les éléments à travers une nouvelle réunion, prévue le vendredi 18 octobre 2019 à 18h30.

Constats visuels

- un front bâti décousu le long de la voie
- une végétation éparse
- des vues dégagées
- un grand nombre d’équipements présents (tennis, centre de loisirs, écoles, commerces, maison de retraite, salle polyvalente, crèche, centre de vacances…) mais aussi de commerces, domaine viticole
- la desserve d’un quartier de Gassin où se situe le village de vacances d’Air France - un rapport déséquilibré entre piéton et voiture : 76% de la voie occupée par la voirie et le stationnement de véhicule
- des trottoirs peu larges voire inexistants et encombrés par du mobilier urbain
- un espace surdimensionné pour les véhicules entre les tennis et la route du col
- accessibilité piétonne difficile et sinueuse entre le Pôle enfance et les nouvelles résidences
- pas de visualisation d’entrée de ville côté vignoble
- le chemin du Gourbenet est actuellement étroit et très campagnard ne permettant pas un trafic routier dense mais sa requalification prochaine va permettre une circulation fluide et sécurisée.

Concilier sécurité, usages & paysage

La rue est structurée en 3 parties : des villas puis quartier résidentiel avec courts de tennis puis avec une forte présence de la nature (vignoble du Château de Chausse et la colline vers Peynié). De nombreuses intersections sont comptabilisées comme les habitations, ainsi que la présence d’enfants par les écoles et le centre de loisirs. Avec la construction du Parc et du Hameau regroupant environ 500 personnes, le chemin du Gourbenet situé entre la rue et le nouveau rondpoint des Lyonnais à l’entrée nord, est très utilisé. Actuellement, des chiffres d’occupation sont posés : voirie 60%, parking 16%, piéton 18%, végétal 7%.

Des idées paysagères et urbaines pour initier le projet

Le cabinet Agir en ville souhaite « recoudre le lien entre ville et nature » sachant que la rue sera un des accès pour les quartiers ouest et nord.

Globalement
- des carrefours à aménager ?
- sécurisation des piétons ?
- une reconsidération de l’espace public ?
- un nouveau mobilier urbain ?
Du côté du puits
- libérer la place ?
- donner un aspect urbain à l’entrée nord du coeur de village futur ?
- un espace piéton élargi ?
- un stationnement réorganisé ?
Espace Gourbenet
- aménager le carrefour de la nouvelle arrivée nord du centre du village ?
Espace des tennis
- travailler la rupture de pente ?
- canaliser les flux et ralentir les véhicules ?
Espace nature
- un nouveau parking paysagé ?
Écoles
- priorité aux trajets des enfants ?

Des travaux en plusieurs phases

- Hiver 2019-2020 : en ville, La Rotonde, le puits, jusqu’aux tennis
- Hiver 2020-2021 : des tennis jusqu’au Pôle Enfance
- Hiver 2021-2022 - du Pôle enfance aux vignes