Les Jardins du Train des Pignes

Projet en attente

Le travail devait commencer en octobre 2018 et en ce mois de décembre, toujours rien. La municipalité souhaite aboutir à ce projet pour entrer dans la phase 1 de l’aménagement du "Cœur de village". Mais le site étant clos et manifestement toujours en chantier, les Croisiens se demandent ce qu’il se passe. De plus, il a été réouvert provisoirement au stationnement, durant la période des fêtes de fin et début d’année.

Qu’en est-il aujourd’hui ?

Bernard Jobert, maire de La Croix Valmer, explique où en est le projet d’un espace paysager incluant 120 places de parking, sur l’ancienne voie ferrée.
"Le marché a été passé. Le groupement constitué autour de ce projet a un mandataire en son sein qui conteste la somme qu’il a proposée et en propose une nouvelle nettement supérieure. La commune n’est pas prête à accepter cette somme et demande des précisions car on part de 2 millions pour arriver à 3. La question est : pourquoi avoir signé pour 2 millions ? Ce n’est pas la municipalité qui a signé, c’est l’entreprise et sans avoir visiblement pris de précautions. La commune ne va pas pouvoir poursuivre avec ce même marché. La loi ne nous autorise pas à le faire. La marge est de 15% maximum. On arriverait donc à 2,3 millions d’euros. Deux solutions s’imposent à la mairie : relancer un autre marché ou trouver un autre mandataire en gardant le même groupement composé d’un économiste, un assistant de maître d’ouvrage et d’un architecte. Le mandataire se désistant, on en trouve un autre moins cher. Ces hésitations font qu’il y a de l’attente et cela inquiète, à juste titre, les Croisiens."

Rappel du projet

1. Insérer harmonieusement le projet dans l’environnement et le bâti actuel (combler le dénivelé important de l’actuel parking de la gare, diminuer l’effet bloc de "L’Odyssée 80", ne pas utiliser l’actuel talus comme appui ni le modifier)
2. Créer des espaces publics favorisant les échanges piétons dans le village
3. Mettre en avant des éléments paysagers avec une prépondérance du végétal sur le dur.

De nouveaux jardins

1. Un jardin d’agrément au second niveau présentant des espèces mises à disposition par Le Domaine du Rayol, partenaire du projet. Ces végétaux s’adaptent parfaitement au climat local bien qu’ils soient originaires d’Australie, du Chili, de Californie, des Canaries...
2. Un jardin d’enfants au premier niveau avec des espèces méditerranéennes organisées en sentier botanique.
Tous deux relient le boulevard de Saint-Raphaël (Route Départementale 559) la rue Louis Martin par la police municipale et la place de la Fontaine.

Un parking de 120 places

Motos, voitures et véhicules électriques vont trouver leur place parmi les 120 nouvelles places de stationnement qui vont être déployées en 3 niveaux : rez-de-chaussée, R+1 et R+2. Ces niveaux restent inférieurs à L’Odyssée 80 et glissent jusqu’à 25 mètres sous celle-ci. Deux dessertes verticales sont prévues : depuis le boulevard de Saint-Raphaël et depuis la place de la Fontaine (bibliothèque).

Finances

Un budget de 2 000 000 € est prévu pour la réalisation de 120 places de parking gratuit (62 actuellement) avec un aménagement paysager et un espace public plus conséquent.